SÉNÉGAL Valoriser les céréales locales, Phase 2 (2015-2018)

Promotion de la souveraineté alimentaire par la valorisation des ressources locales

Durée : 3 ans (2015-2018)

Zone du projet : Régions rurales de Thiès, Kaffrine et  Kaolack

Objectif : Renforcer la souveraineté alimentaire et l’emploi rural au Sénégal par la réduction de la dépendance aux importations céréalières (blé principalement) au profit des céréales traditionnelles produites localement.

1. Augmenter durablement les revenus et sécuriser l’emploi des boulangers et femmes «transformatrices » en milieu rural, par la substitution des céréales locales au blé dans la production de pains et produits substituables au pain, et par le renforcement de leurs capacités.

2. Renforcer les filières céréalières locales au profit de l’accroissement des revenus agricoles des exploitations familiales productrices.

3. Sécuriser l’alimentation locale par la disponibilité de produits à meilleure valeur nutritive et non dépendants des importations.

4. Créer un environnement socio-politique favorable à la substitution des céréales locales au blé

Bénéficiaires: 180 femmes et 36 boulangers/ 3 minotiers/ 150 exploitations familiales

Actions menées :

 

  • Soutien à 150 EF (Exploitations Familiales) dans leur production de mil et maïs : formation technique (agriculture raisonnée), fond rotatif pour les semences (traditionnelles), suivi;
  • Contrats d’achat équitable, conservation et transformation primaire : installation de 3 magasins de stockage et de 3 minoteries locales pour la production de farine : achat des productions aux EF soutenues par le projet et vente de farine de céréales aux transformateurs finaux.
  • Renforcement des capacités de 3 organisations paysannes en charge du suivi et de l’appui à ces EF.
  • Formation de 36 boulangers et 180 « transformatrices » en transformations à base de céréales locales :  : Formation technique, Acquisition du matériel de travail adapté, Renforcement des capacités entrepreneuriales, appui à commercialisation-promotion des produits, suivi personnalisé.
  • Enquêtes consommateurs ; création de logo et slogan
  • Campagne de promotion des produits et de sensibilisation aux valeurs des productions locales et à la substitution du blé importé ; Bilans alimentaires pour 150 familles mettant en évidence le coût du pain dans leur budget – Partage des résultats aux villages- Accompagnement vers des substituts à base de céréales locales.
  • Partage et plaidoyer au niveau national : capitalisation, restitutions, table ronde multi-acteurs

Le contexte :

Les experts du monde entier s’accordent  dire que la terre est capable de nourrir les 6,6 milliards d’habitants de la planète. Pourtant, 925 millions de personnes souffrent toujours de la faim dont les 3/4 sont des paysans. Cette situation est aujourd’hui d’autant plus critique que depuis 2010, les prix des produits agricoles, et notamment ceux de certaines céréales, explosent. Les causes de l’envolée des prix sont nombreuses et inter-corrélées : déséquilibre entre offre et demande, changements climatiques, accaparement des terres et cultures d’agrocarburants, spéculation sur les matières agricoles, augmentation du prix du baril de pétrole. Ce problème structurel menace la capacité de l’agriculture à nourrir de façon plus efficiente et juste la population.

La consommation de pain, héritée de la colonisation, est aujourd’hui fortement ancrée dans les habitudes locales et ne fait qu’accroître le cercle vicieux des importations, de la hausse des cours du blé et de l’appauvrissement des populations lié à cette hausse, ainsi que de la perte de qualité nutritive d’un pain dont la composition est modifiée pour s’adapter au coût croissant du blé.

Formation en boulangerie au FSM 2011

Nos partenaires : la FONGS (Fédération des ONG du Sénégal) et 3 organisations locales partenaires (Jig Jam, ADAK, EGAK) sous égide de la FONGS.

Retrouvez nous sur Facebook pour découvrir de nouvelles photos du projet !

Onglet - Facebook