Matthieu, membre du comité d’animation de SOL : « SOL est une association qui accepte différents types d’engagements »

Novembre 2018

Après un stage en 2007 chez SOL dans le cadre de ses études, Matthieu est resté fidèle à l’association, puisqu’il fait aujourd’hui partie du Comité d’Animation. Même s’il nous confie avoir une vie bien remplie, son engagement est multiple et lui permet de soutenir coûte que coûte les projets de SOL. Pour lui, la croissance de l’agroécologie dans nos sociétés est urgente, et il faut agir ! 

DSCN9546

Visite du Mandala, lors de la réunion trimestrielle des salariés, bénévoles et membres du CA de SOL.


A quelles convictions personnelles SOL vous permet de répondre ? 

D’abord à la conviction du rôle des paysans dans nos sociétés et du rôle d’une certaine paysannerie, qui met en avant des pratiques respectueuses de l’environnement et des personnes. Cette conviction, je l’ai eue en rencontrant des gens via SOL ou autour de SOL d’ailleurs, avant de m’y engager. Ce sont des personnes qui vivent dans ce monde paysan, qui m’ont convaincu de l’intérêt de poursuivre, à la fois pour la santé des gens et l’équilibre de la société, ce genre de modèle.

Parmi les projets de SOL, lequel vous tient le plus à cœur ? 

Le projet Biofermes, un réseau de fermes engagées dans l’agroécologie en France et à l’international. 

Pourquoi selon vous il est essentiel de soutenir ce projet ? 

Pour soutenir et promouvoir l’agroécologie et les fermes bio dont l’intérêt est crucial, et qui éveillent de plus en plus de vocations. 

Comment avez-vous entendu parler de SOL ? 

J’ai entendu parler de SOL via des amis au moment où je cherchais à faire un stage en première année d’école de commerce. Et je suis parti en stage six mois pour SOL, qui s’appelait Solidarité à l’époque. 

Et c’était… ?

C’était en 2007, en Équateur, chez un partenaire local de Solidarité, le CEAS (Centro de Estudios y Accion Social), qui soutenait (par des formations, du conseil, de la vente de produits) les communautés paysannes et promouvait des modes d’organisation plus vertueux (valorisation du travail des femmes par exemple). A chaque fois, SOL soutient des projets qui ont à la fois un intérêt agricole et un intérêt social dans la manière de pratiquer l’agriculture, donc il y avait ces deux dimensions là. 

DSCN9586

Les couleurs automnales du Mandala

Et depuis le contact n’a jamais été rompu avec SOL ? 

Si, il y a eu quelques années -mes années d’école- où je n’avais pas de lien particulier avec SOL, et ensuite à la fin de mon école, les personnes que je connais qui étaient restées en lien avec SOL m’ont parlé du fait que l’association cherchait à monter un comité d’animation avec des gens connaissant SOL et souhaitant s’engager. Des gens jeunes surtout. 

Comment se traduit votre engagement auprès de l’association ?

Mon engagement est assez léger en temps et en missions puisque je suis assez pris par mon boulot et par ma famille, mais j’essaye de contribuer à travers les CA qu’on fait tous les deux mois. On a un rôle…

De décisionnaire ? 

De conseil surtout, de décisionnaire effectivement mais de conseil dans le sens où on demande à la directrice de nous faire des rapports réguliers sur tous les sujets ; 

  • La gestion de l’équipe, 
  • La gestion des finances, 
  • Le démarchage des financeurs, 
  • La gestion des projets. 

Pour nous, le but c’est d’avoir un état de tout ça, d’avoir des alertes quand il y en a, pour pouvoir l’aider à gérer les potentiels problèmes. Il faut également que nous réfléchissions ensemble à la stratégie de l’association, à long terme, parce que ce n’est pas facile pour vous qui travaillez tous les jours dedans d’avoir du recul. On est là aussi pour aider à prendre du recul.   

Êtes-vous engagé autrement auprès de SOL ? En tant que donateur, ou adhérent … ?

Oui, en tant qu’adhérent. Et donateur effectivement. 

DSCN9637Oui donc vous êtes quand même assez impliqué dans l’association.

Oui c’est un engagement de présence, de conseil, de soutien et puis un petit peu financier. 

Pour clôturer cet entretien, auriez-vous quelque chose à ajouter ? 

Je trouve justement que SOL est une association qui accepte différents types d’engagements. En fonction des années, tous les membres du comité d’animation, les bénévoles que je connais ont pu s’impliquer de manières très différentes et moi le premier, il y a eu des années où j’étais présent beaucoup plus en pointillés que d’autres. Mais SOL arrive toujours à faire de la place à toutes ces formes d’engagement et t’aide à trouver une bonne manière d’intervenir, de valoriser ton engagement et te donne envie de s’engager. 

*****

Ensemble, faisons germer une agriculture écologique et solidaire

Rejoignez les membres de SOL

Soutenez nos actions, faites un don

Devenez Bénévole

Abonnez-vous à notre page FacebookTwitterLinkedIn et Instagram

Surfez solidaire avec Lilo et soutenez le projet Biofermes Inde