MAROC Gestion des ressources naturelles (2001-2005)

Développement rural durable pour les villageois

Zone du projet :  Haute vallée du Zat, province du Haouz.

Durée : 4 ans (janvier 2001 à janvier 2005)

Objectif : protection des ressources naturelles et mise à la disposition des artisans potiers de Technologies Améliorées et de Substitution (TAS) permettant les économies du bois-énérgie.

Actions menées :

  • revégétalisation des zones dégradées
  • plans de gestion villageoise des ressources
  • amélioration des équipements ménagers au sein des foyers
  • développement du tourisme rural alternatif

La vallée du Zat renforcée.

500 hectares de plantations agro-sylvo-pastorales (relatifs à l’élevage, à l’agriculture et à la sylviculture)  ont été mis en place et des aménagements pour la conservation des eaux et des sols ont été réalisés.
La gestion et l’exploitation des ressources végétales locales ont été améliorées grâce à des plans de gestion villageoise dans 5 douars.

 Des équipements individuels (fours, foyers, hammams, réchauds etc.) d’utilisation améliorée et de substitution du bois – énergie ont été introduits dans 1500 ménages de 20 douars et auprès de 15 artisans potiers.

 Au niveau du développement du tourisme rural, des sites offrant des caractéristiques paysagers, climatiques et architecturaux suffisamment variés ont été identifiés. Des programmes diversifiés de sorties journalières (découverte écologique et historique, artisanale, sportive etc.) et de manifestations culturelles et musicales ont été élaborés. Des modules culturels d’initiation à des savoirs liés aux traditions locales, animés par des habitants ont été mis en place.

Ils permettent de sensibiliser et d’approfondir les connaissances des touristes aux réalités culturelles du Maroc d’aujourd’hui.

Photo de l'intérieur du gîte de Warzazt

 

Trois gîtes auberges ont été construits par les services locaux et sont gérés par les habitants en vue d’accueillir les visiteurs.

Gîtes d’Ait Ali, de Warzazte et de Tizirte.

 

Pour permettre un bon fonctionnement de cette organisation d’accueil, les personnes chargées des différentes tâches ont été formées. Enfin, des relations contractuelles avec des opérateurs professionnels et des associations à vocation touristique ont été établies.

Aujourd’hui, ces gîtes accueillent plusieurs groupes de touristes par an.

Partenaire : Association des Amis du Zat (AAZ)