Tribunal de Monsanto et Assemblée des Peuples: vers une victoire des alternatives !

Du 14 au 16 octobre 2016, s’est déroulé le Tribunal de Monsanto l’Assemblée des Peuples à la Haye. Il s’agissait de déterminer si la multinationale et d’autres groupes agro-industriels étaient coupables de génocide et d’écocide. En parallèle s’est tenue l’Assemblée des Peuples, véritable vivier d’idées où les participants (citoyens et ONG) ont échangé sur le droit à la liberté en matière de semences et d’alimentation tout en respectant les droits de la nature et des hommes. Pour ces évènements forts en contenu et en émotion, notre partenaire Navdanya s’est joint à de nombreuses associations et représentants de la société civile afin d’amplifier l’impact de cette mobilisation.

Un franc succès, international!

Plus de 1100 organisations et 88 000 personnes ont signé en faveur du Tribunal Monsanto. Les victimes ont pu être entendues et l’évènement a été relayé par de nombreux médias – principalement français, allemands et latino-américains. Plus de 10 000 personnes ont regardé tout ou partie du livestream sur tous les continents et bien plus encore se sont mobilisées sur les réseaux sociaux. Près de 750 personnes de plus de 30 nationalités étaient ainsi présentes à La Haye et ont pris part à ces événements historiques.

Le Tribunal de Monsanto ou les prémices d’inculpation du « Poison Cartel »

632688987Monsanto ainsi que d’autres groupes agro-industriels, à l’instar de Bayer, Daw ou encore Dupont  contribuent depuis de longues années à détruire l’écosystème et  altérer notre alimentation de par leurs produits toxiques, à évincer les petits paysans de leurs terres et instaurer un monopole sur les semences, en spoliant ainsi le droit à tout être humain à une vie saine et autonome. (+ d’infos sur notre précedent article)

Présidé par cinq juges, le Tribunal de Monsanto a ainsi pris en compte les différents témoignages des victimes. Les faits et évidences ont été mis en exergue et ont souligné l’absence de sens de responsabilités de ces groupes et l’impunité dont ils continuent à bénéficier.

Si le Tribunal ne délivrera qu’un simple avis juridique consultatif, cet avis n’en reste pas moins décisif pour rendre la cause visible par la Cour Pénale Internationale et  il pourra être utile dans d’autres cas – sans pour autant servir de jurisprudence –  et contribuer aux discussions sur le développement du droit international. C’est également un pas essentiel franchi pour les victimes qui souhaitent attaquer en justice le géant industriel.

Les conclusions du Tribunal sont attendues au cours du printemps 2017.  Les juges ont en effet indiqué avoir besoin de temps pour rendre un avis solide et bien fondé.  La date exacte sera communiquée prochainement.

Le verdict de l’Assemblée des Peuples

image10-15-11-35-28-300x120A l’issue de l’Assemblée des Peuples, Monsanto et le « Poison Cartel » – dénomination donnée aux groupes agro-industriels dont le fonds de commerce sont des produits toxiques – ont été reconnu coupables de violation des droits humains fondamentaux.

Durant cette assemblée, une alliance s’est formée pour la démocratie de la Terre, « Planetary Alliance for Earth Democracy ». Elle revendique ainsi le rejet des brevets sur les semences et des produits toxiques qui empoisonnent la terre et par conséquent notre nourriture.  A travers cette initiative, il s’agit pour les milliers de personnes qui participent à ce mouvement de faire valoir leur droit fondamental à la liberté des semences et de promouvoir l’agroécologie sans intrants toxiques.

La prochaine Assemblée des Peuples aura lieu en avril à Cologne, en Allemagne. Ce sera de nouveau l’occasion pour la société civile de se rassembler, alors que la fusion de Monsanto et de Bayer est d’actualité.

Le combat global de Navdanya contre les OGM

Depuis plusieurs années, SOL, aux côtés de Navdanya, s’engage dans la lutte contre l’impunité des multinationales agro-industrielles et dans le combat contre les OGM.

community-seed-saving-workshop-ground-cherries-800x600Navdanya a construit  par ailleurs un réseau de « gardiens » de semences et de producteurs bio dans 18 Etats en Inde. L’association a instauré de multiples banques de semences et formé des milliers de paysans à la conservation des semences  dans le but d’une souveraineté alimentaire comme sur le projet « Graines de l’Espoir » et « Microfermes Internationales » développés avec SOL. Notre partenaire indien dont le nom signifie littéralement « 9 graines » a également mis en place un dispositif de commerce équitable en Inde.

Afin de soutenir cette cause, Navdanya participe activement à plusieurs campagnes, dont Seed Freedom (« Graines de la liberté » relayé en français) , qui vise à protéger la biodiversité de la planète en défendant la liberté des semences.

Si le Tribunal de Monsanto est une première mobilisation internationale historique, il s’agit, maintenant plus que jamais, de poursuivre cette concertation et cette mobilisation à l’échelle internationale afin que soient reconnues les violations qui ont été commises par plusieurs grands groupes agro-industriels et regagner notre droit à une vie et alimentation saine. Et si la place de la contestation est primordiale, l’Assemblée des Peuples nous montre que celle de la création et de la diffusion d’alternatives touchant toute la communauté en est pour le moins complémentaire.

 

Regarder et écouter les témoignages, l’ouverture et la conclusion du Tribunal (sous titrés)

Consulter le site de la campagne Seed Freedom

Visiter le site de l’Assemblée des Peuples 

Consultez le projet « Graines de l’Espoir » et « Microfermes Internationales »  et la campagne « Pacte Citoyen pour la Terre » mis en place avec Navdanya et Vandana Shiva comme alternatives à la dépendance aux OGMs et aux intrants chimiques